ER4 : Fonctionnement des écosystèmes terrestres anthropisés

Les champs de compétences de l'équipe ER4 sont variés et complémentaires :

  • analyse des sols et des sédiments en milieux agricoles, urbains et forestiers,
  • caractérisation taxonomique et fonctionnelle des communautés faunistiques du sol (méso et macrofaune),
  • détermination des traits fonctionnels,
  • mesure des activités biologiques dans les sols et de biomarqueurs de toxicité (macrofaune et végétaux),
  • imprégnation par les éléments métalliques de la végétation (naturelle et cultivée) et de la pédofaune,
  • exposition des populations en lien avec l’ingestion de particules de sols contaminés et l’inhalation.

A cela s'ajoute également des compétences en géomatique.

La finalité des travaux menés au sein de l'équipe ER4 est d’améliorer les connaissances, de contribuer à l’amélioration de la fonctionnalité des sols dégradés et à la réduction des dangers environnementaux et sanitaires mais aussi, de répondre à de nouvelles attentes sociales et économiques dans des milieux variés urbains, agricoles ou forestiers. Cela implique le diagnostic et l’évaluation de l’état des écosystèmes, la définition de nouveaux indicateurs, la gestion de la biodiversité, l’ingénierie écologique. La problématique nécessite également une approche multi-échelle, du moléculaire au paysage, et s’appuie sur des expérimentations en microcosmes, mésocosmes et sites ateliers.

 

Deux thèmes de recherche sont développés au sein de l'équipe ER4 :

 

Le LGCgE est animateur de deux sites ateliers du réseau national SAFIR (Sites Ateliers Français pour l’Innovation et la Recherche sur la gestion des sols) mis en place avec le soutien de l’ADEME et qui rassemble cinq autres sites français. En Région, les sites ateliers sont les suivants :

  • le mégasite de Metaleurop (plus de 120 km2), situé au cœur de l’ancien bassin minier et qui a été massivement contaminé par les métaux en lien avec les activités passées de deux fonderies de plomb et de zinc (Metaleurop Nord et Nyrstar). Le site, sur lequel est focalisé l’équipe depuis 1993, intègre une mosaïque d’espaces privés ou publiques aux usages multiples (agricoles, boisés, forestiers, résidentiels, commerciaux, industriels, friches, voies de circulation…) ;
  • du site de la ZAC de l’Union qui s’étend sur les villes de Roubaix, Wattrelos et Tourcoing. D’une surface de 85 ha, cette friche industrielle aux sols multicontaminés a pour vocation d’être un pôle d’excellence en termes de renouvellement urbain.

En proposant une plateforme d’échange de retour d’expérimentations et de partage d’acquis scientifiques, ces sites sont le support opérationnel de travaux pluridisciplinaires à finalités appliquées ou fondamentales. Ils permettent d’intégrer les questions liées à la gestion des sols de friches industrielles urbaines dans le cadre du renouvellement urbain et d’un territoire dégradé par l’extraction charbonnière et les activités de deux fonderies de plomb et de zinc.

Les recherches menées au sein de l'ER4 s’appuient également sur des expérimentations menées dans d’autres contextes environnementaux que ces sites ateliers soit pour servir de références, soit pour intégrer d’autres problématiques.

 

Membres de l'équipe ER4 :

  • Responsables  : Francis Douay et Alain Leprêtre.
  • Professeurs et équivalents :  F. Douay, M. Dubois, A. Gauthier, A. Leprêtre, C. Lors (30 %), F. Vandenbulcke.
  • Maîtres de conférences et équivalents : C. Alary (80%), F. Bourdelle, C. Cocquerelle, S. Demuynck, , C. Durand, H. Fourrier, F. Grumiaux, S. Lemiere, E. Lloret, N. Masalehdani, C. Pernin, B. Pourrut, C. Pruvot, K. Sahmer, C. Waterlot.
  • Ingénieurs de recherche : G. Bidar, S. Detriche, B. Louvel, A. Pelfrêne.
  • Personnel technique et administratif :  J. Dassonneville, S. Descamps, D. Khatchatryan, A. Lefebvre, B. Macquart.

logo artois couleur