Projet TESTE – Textile à capacité de stockage d’énergie améliorée pour le bâtiment

 

Type de projet :Région – Actions d’Initiatives Régionales pour la Recherche (AIRR), volet “Start-AIRR”
Dates :Décembre 2016 – Janvier 2018
Axe et équipe de recherche concernés :Axe 3 – ER 5
Responsable du projet :Laurent Zalewski
Centres concernés :Université d’Artois
Partenaires :GEMTEX
Pôle de compétitivité Up-tex

Description du projet

Dans ce projet, nous souhaitons aborder l’intégration de MCP (Matériaux à Changement de Phase) dans les écrans sous toiture pour le cas de bâtiments comportant des combles aménagés ainsi que des bâtiments avec des toitures en bac acier pour lesquels des surchauffes importantes peuvent survenir en été et en intersaison. L’aspect “économie d’énergie” en période hivernale sera également traité.

L’objectif premier est de permettre par cette collaboration de valider la faisabilité technique de l’intégration de MCP dans des écrans sous toiture tout en optimisant leur performance selon des scénarios d’usage définis. Pour atteindre cet objectif, plusieurs étapes seront nécessaires. Il sera, en premier lieu, nécessaire de valider la faisabilité d’intégration d’un MCP microencapsulé dans un matériau textile qui aurait la fonction d’écran sous toiture.

Pour cela, il faudra identifier par modélisation quelles seraient les caractéristiques d’un MCP pouvant bloquer les apports de chaleur dans un bâtiment sous des conditions météo prédéfinies. Ensuite, il faudra développer le matériau répondant au mieux au cahier des charges défini par la modélisation. Une fois le prototype fabriqué, le matériau sera caractérisé afin de connaître ses propriétés thermophysiques indispensables à la réalisation de simulations numériques fiables. La dernière étape consistera à simuler l’effet de l’intégration de ce matériau à l’échelle du bâtiment.

Apports scientifiques du laboratoire

  • Développer des structures textiles intégrant un MCP pour contrôler les échanges thermiques et modéliser leur comportement pour des applications liées à l’isolation des bâtiments.
  • Modéliser les propriétés thermiques des matériaux afin de définir un cahier des charges, dimensionner au mieux les structures et valider ou non l’intérêt d’incorporer des MCP dans les applications d’isolation dans le bâtiment.
  • Valider des hypothèses par la recherche et d’obtenir des résultats préliminaires sous la forme d’un matériau prototype, caractérisé expérimentalement et évalué numériquement en fin de projet.