Un partenariat innovant entre l’agglomération Béthune-Bruay et le LGCgE pour réduire les dépenses énergétiques

Vendredi 5 octobre s’est déroulée en présence de Nicolas Honoré, Sous-Préfet de Béthune, d’Alain Wacheux, Président de l’agglomération Béthune Bruay Artois Lys Romane (CABBALAR) et de nombreux élus, l’inauguration de la pépinière d’entreprise Fleming après rénovation.

Centre d’affaires Fleming à Béthune

Cette pépinière construite dans les années 80 étant la plus énergivore du parc immobilier de l’agglomération, une rénovation basse consommation a donc été entreprise.

Dans ce cadre, un partenariat de recherche de 3 ans entre la CABBALR et l’équipe Habitat (ER5) du Laboratoire de Génie Civil géo Environnement (LGCgE) est mis en place. Après une phase d’évaluation et d’analyse des performances du bâtiment et de ses systèmes, les chercheurs du laboratoire étudient des pistes d’amélioration de l’efficacité énergétique et travaillent sur des solutions innovantes de pilotage qui pourraient être soumises à la communauté d’agglomérations, gestionnaire du site.

Pour permettre cette approche, lors de sa rénovation, le bâtiment a été instrumenté de capteurs permettant de recueillir en continu des données des ambiances intérieures (températures, taux d’humidité, concentrations de CO2 ambiant) et des mesures climatiques extérieures (température et humidité). La mesure des consommations énergétiques (gaz, électricité) et d’eau est également réalisée. Ces mesures sont transmises de manière automatisée au LGCgE qui mène des analyses comparées dans trois domaines principaux : le confort, la qualité de l’air intérieur et la consommation de fluides du bâtiment. Le LGCgE appuie également ses analyses, diagnostics et préconisations sur des mesures ponctuelles complémentaires qui sont réalisées par le personnel du laboratoire.

Les solutions d’amélioration de l’efficacité énergétique seront optimisées à partir d’un outil de simulation thermique dynamique. A cet effet, une maquette numérique du bâtiment de type BIM (Building Information Modeling) réalisée par les chercheurs interagira avec le logiciel de simulation.

Lors de l’inauguration de cette rénovation, les chercheurs du LGCgE ont présenté cette première et les premières analyses après une année d’instrumentation. Trois champs d’action ont été mis en œuvre par les chercheurs du laboratoire.

Présentation de la phase préliminaire d’analyse par les chercheurs du LGCgE lors de l’inauguration du centre Fleming

Les conclusions après une année d’instrumentation

D’une part, Didier Defer, Directeur du LGCgE Artois a présenté les premières conclusions suite à l’analyse des données recueillies lors de la 1ère année d’exploitation du bâtiment rénové. Il en résulte que même si d’importantes économies d’énergie de l’ordre de 30%, ont déjà été réalisées lors de cette 1ère année, des pistes de réduction de la consommation peuvent être engagées sans surcoût en agissant notamment sur le pilotage général des systèmes.

D’autre part, Ola Alhaj Hasan, maître de conférences à l’IUT de Béthune et chercheuse au LGCgE a réalisé la maquette 3D numérique du bâtiment. Cette maquette sera ensuite exploitée dans le concept BIM (modélisation des données du bâtiment) pour réaliser différentes études (thermique, de confort etc…).

   
Maquette 3D du centre d’affaires Fleming

Enfin, Franck Brachelet, ingénieur au laboratoire, a procédé à l’auscultation par thermographie infrarouge du bâtiment après sa rénovation. Son étude a mis en avant la qualité de mise en œuvre du complexe d’isolation par l’extérieur du bâtiment attestée par l’uniformité des températures de surfaces des murs du bâtiment.

Les analyses et études vont se poursuivre dans les prochains mois afin d’optimiser les dépenses énergétiques. A terme, cette expérimentation pourra servir de modèle dans le cadre de la rénovation de bâtiment et conduire à la mise en place d’outils d’aide à la décision pour la gestion énergétique de bâtiment.